Dernières nouvelles

Une biobanque à grande échelle pour la recherche [suite]
Service de TMA pour le cancer du sein

Le QBCF-TMAC est un programme qui regroupe plusieurs échantillons de patientes atteintes d'un cancer du sein provenant de trois institutions (CHUM, CUSM et CHUQ).

Il rassemble une cohorte de 2 000 échantillons de cancer du sein disposés sur des microétalages tissulaires (TMA). Tous les échantillons de patientes sont associés au diagnostic, aux traitements et aux données cliniques. Veuillez consulter la description du projet dans la section "SERVICES"

Une biobanque à grande échelle pour la recherche

En 2014, Exactis Innovations a été créé grâce à une subvention de 15 millions de dollars accordée au Dr G. Batist du CRSH-IRSC-CRSNG et à 15 millions de dollars d'organismes privés et publics du monde entier. Cet effort de mise en banque à grande échelle vise à être actif partout au Canada et plusieurs centres québécois comme le CHUM, le CHUS et le CHUQ y participent déjà. En créant une base de données plus volumineuse et une plateforme plus accessible, Exactis espère créer un changement dans la façon dont nous classons les patients et identifier les groupes appropriés pour les essais cliniques. Cette initiative pourrait conduire à un taux accru de découvertes de cibles tumorales permettant ainsi d'accélérer le développement et la mise en œuvre de nouveaux traitements contre le cancer au Canada.

Pour plus d'informations: Exactis

Contribution de Ovaire Cancer Canada à la mise en banque d'échantillons ovariens

L'organisme Ovaire Cancer Canada (OCC) poursuit sa collaboration avec le RRCancer pour ses activités de mise en banque. Cette contribution servira à soutenir les efforts des chercheurs dans la mise en banque de tissus ovariens à des fins de recherche.

Le RRCancer remercie sincèrement OCC pour sa généreuse contribution.

La Fondation du cancer du sein s'associe au RRCancer pour une importante contribution à la recherche sur le cancer du sein

Le Réseau de recherche sur le cancer a reçu une importante contribution pour la biobanque de cancer du sein. La somme d'un million de dollars a été remise au réseau pour soutenir les efforts de mise en banque d'échantillons biologiques reliés au cancer du sein (tumeurs, tissus sains, sang) ainsi que pour les données s'y rattachant. Cette somme a été répartie dans cinq centres de recherche au Québec, soit le CUSM, le CHUM, le CHUQ, le CHA et le CHUS.

De plus, le nouveau projet de mise en banque de cellules tumorales circulantes permettra de faire progresser la recherche afin de discriminer les patientes dont la maladie métastatique, c'est à dire la colonisation des organes distants, est un facteur déterminant pour un mauvais pronostic.

http://www.rubanrose.org/fr/concours-2011