Dernières nouvelles

Service de TMA pour le cancer du sein [suite]

La communauté de la recherche sur le cancer du sein est grandement productive et plusieurs projets d'envergure pertinents à cette pathologie reçoivent déjà un financement important pour la période couverte par la présente demande. Cette recherche dépend non-seulement des tissus provenant du matériel fixé ou congelé, mais aussi d’une biobanque 'vivante' créée par la dérivation de xénogreffes issues de tissus frais de femmes atteintes du cancer du sein. La plateforme de xénogreffes dérivées de patient (PDX) du Goodman Cancer Centre se concentre sur la création et l'analyse de tumeurs humaines chez l'animal et sur des lignées de cellules primaires tumorales et stromales, associées à des échantillons de tumeurs mammaires et liés à des informations cliniques, au suivi et aux échantillons de tumeurs primaires appariés. Cette plateforme comprend l'administration de thérapies normalisées et de traitements basés sur des cibles identifiées dans des xénogreffes individuelles, ainsi qu’une comparaison avec la progression de la maladie chez le patient initial et des projets examinant l'hétérogénéité au niveau d'une seule cellule.

Pour informations supplémentaire, veuilez contacter Dr Nicholas Bertos