Biobanques2019-06-03T16:28:45+00:00

L’IMPICATION DES BIOBANQUES DANS LA RECHERCHE SUR LE CANCER

L’utilisation de spécimens de tissus humains dans la recherche sur le cancer a permis de mieux comprendre la maladie et constitue un élément essentiel pour la mise au point de nouveaux traitements et diagnostics.


Des échantillons biologiques peuvent être obtenus lors de visites à la clinique ou lors d’opérations de diagnostic ou d’autopsies. Conformément aux pratiques éthiques et au consentement, les échantillons biologiques et leurs données cliniques associées sont stockés dans des biobanques où ils peuvent être facilement consultés par des chercheurs en oncologie afin d’étudier la cause et la progression du cancer, ainsi que sa réponse au traitement. Dans ce contexte, les biobanques jouent un rôle clé dans la médecine translationnelle et constituent une infrastructure de recherche en santé importante, fournissant des ressources pour des études multicentriques et des collections basées sur la population pouvant valider les résultats de laboratoire ou renforcer la signification statistique des données cliniques. Les réseaux de biobanques permettent également de plus grandes initiatives de recherche avec des collaborateurs nationaux et internationaux, en augmentant le nombre de cas pour l’étude des cancers rares et en développant des critères de classification de sous-groupes de patients distincts.

À l’ère de la médecine personnalisée et de la technologie de pointe à haut débit, les biobanques sont devenues un outil important pour le dépistage de nouveaux traitements et l’élaboration de stratégies de traitement ou de prévention pouvant être optimisées en fonction du profil tumoral unique du patient. En examinant les données cliniques des patients au moyen d’analyses moléculaires de leurs tissus à différents stades ou issues de la maladie, des modèles ou des biomarqueurs peuvent être identifiés pour définir le comportement de la maladie et clarifier le statut du patient concernant la stratégie de traitement la plus efficace ou améliorer l’exactitude du pronostic. Un objectif immédiat est de lier le profilage de la tumeur à des traitements spécifiques en temps réel et d’appliquer le traitement le plus approprié dans un délai convenable pour la prise de décision clinique.