Mise en banque de matériel biologique et de données2019-06-17T10:20:36+00:00

L’INFRASTUCTURE DERRIÈRE LES BIOBANQUES AU QUÉBEC


La recherche sur le cancer vise une meilleure compréhension des causes associées à son apparition, son développement et à sa dissémination. Elle s’intéresse également à l’identification de marqueurs favorisant un diagnostic précoce ou permettant de mieux définir le pronostic de la personne atteinte. Ces marqueurs peuvent également permettre l’identification de certains types de tumeurs répondant de façon plus efficaces à une thérapie ciblée. D’autres recherches se concentrent sur la découverte de nouveaux traitements ou de nouvelles combinaisons de ceux-ci tout en étudiant leurs mécanismes d’action sur les cellules cancéreuses et les moyens utilisés par ces dernières pour y résister.

Le besoin criant d’accéder à du matériel biologique de bonne qualité afin d’effectuer ces recherches est à l’origine de la mise en place du RRCancer. Depuis près de 20 ans maintenant, le RRCancer fourni aux chercheurs des outils leur permettant d’adhérer aux meilleures pratiques de mise en banque tout en les guidant dans chacune des étapes de ce processus. À l’ère de la médecine de précision où de grandes initiatives visent à la mise en commun d’échantillons, une harmonisation des pratiques assure une qualité équivalente des ressources à travers les différents centres.

Les étapes de mises en banque comprennent entre autre :